"" History - World War II Tip by khalid_2

History - World War II, Berlin: 18 reviews and 21 photos

 
 

Fondest memory: 1815-1918 : Berlin sous l'Industrialisation et la marche vers l'Unité



1815 : Les troupes de Blücher participent à l'écrasement de Napoléon à Waterloo. Dorénavant, la Prusse fait partie des grandes puissances européennes.

Le Congrés de Vienne

La Prusse ne récupère pas les territoires perdus en Pologne lors du Congrès de Vienne, mais obtient une majeure partie de la Saxe (alliée de Napoléon) ainsi que la Rhénanie Westphalie. Cette ouverture à l'Ouest permet à la Prusse d'accélérer son industrialisation. Sur le plan stratégique, il appartient à la Prusse de prévenir toute aggression de la France (Wacht am Rhein).
La Confédération Germanique se substitue au Saint Empire et regroupe 39 états, dont la Prusse ; l'Autriche s'opposant à une Allemagne unifiée.
En lieu et place d'une monarchie constitutionnelle, réclamée par les artisans de la libération , Frédéric Guillaume III restaure l'ancien régime.

L'industrialisation

Les manufactures textiles et les premières industries sidérurgiques (Borsig et Siemens) s'implantent dans le Nord de Berlin (faubourgs d'Oranienburg) ou le long de la Spree à l'Est (Luisenstadt) ainsi qu'en aval de Charlottenburg (Moabit).

La période Biedermeier s'accompagne d'une formidable croissance économique et démographique. Berlin passe de 197 000 à 400 000 habitants.

1830 : Les manifestations populaires devant le château sont dispersées. L'impopularité du souverain grandit. La presse et l'université sont sous haute surveillance, car considérées comme des foyers de la pensée libérale. En 1834, le Zollverein - union douanière des Etats allemands - voit le jour sous l'impulsion de la Prusse. La rivalité avec l'Autriche se traduit par l'exclusion de cette dernière.

1838 : Première ligne de chemin de fer Berlin-Potsdam. L'industrie ferrovière se développe à Berlin avec la firme de locomotives Borsig. En 1844, la première exposition industrielle des états du Zollverein connaît un franc succès.

1844 - 1847 : Une sévère récession économique touche l'Europe entière. La Prusse, état le plus industrialisé d'Allemagne, en souffre particulièrement : un quart de la population vit dans la misère. La municipalité de berlin entreprend de grands travaux d'utilité publique, comme le creusement du Landwehrkanal, pour subvenir aux besoins des chômeurs.

1848 : La révolution berlinoise constitue un tournant dans l'histoire du royaume puisqu'il s'agit du premier mouvement ouvrier, et engendre le processus d'unification des états allemands.

La Marche vers l'Unité

Les citoyens réunis au Tiergarten exigent du roi les libertés fondamentales. Les manifestants se massent devant le château et les rues avoisinantes de l'hôtel de ville se hérissent de barricades. La troupe se retire, mais le mouvement révolutionnaire divisé, échoue. Le Général Wrangel prend possession de Berlin le 10 Novembre 1848 et instaure l'Etat de siège.

1848 -1870 : La Prusse rattrape son retard économique sur la France. Près de 2/3 des Berlinois travaillent dans l'industrie. La chimie devient un important secteur économique, notamment avec le pharmacien Schering qui mettra sur pied un véritable empire. Le rapprochement entre la banque et l'industrie donne naissance au grand capitalisme.

1858 - 1861 : Atteint de folie, Frédéric Guillaume IV est contraint de laisser la régence à son frère qui règnera sous le nom de Guillaume I. Ce dernier se montre plus souple vis à vis de l'opposition et lève en partie la censure de la presse. Le mouvement libéral, partisan d'une constitution, remporte la majorité au Parlement prussien en 1861.

1862 : Otto von Bismark est nommé chancelier. L'Unité allemande devient un sujet qui passionne l'opinion publique. Un plan d'urbanisation, portant le nom d'Holbrecht, vise à canaliser l'expansion de la capitale : les Mietskasernen commencent à être construites.

1864 : L'Affaire des Duchés (Schleswig, du Holstein et du Lauenburg) permet à la Prusse - après une courte guerre - de prendre possession de la moitié des territoires disputés. L'Autriche contrôle les territoires restants, donnant à Bismark un casus belli de premier choix à l'encontre de la monarchie danubienne.

1866 : Malgré une forte réticence intérieure, Bismark décide d'en découdre avec l'Autriche et l'écrase à Sadowa, grâce à une puissante armée réorganisée par le général von Moltke. La Confédération d'Allemagne du Nord voit le jour en 1867. Cette union présidée par la Prusse réunit l'ensemble des états allemands hormis ceux du Bade, du Wurtemberg, de la Bavière et de Hesse Darmstadt.

1870 - 1871 : L'essor de la Prusse inquiète la France. Napoléon III, influencé par son état major, se lance dans un conflit avec légèreté et paye le prix fort à Sedan, où son armée est anéantie. C'est la chute de l'Empire français, tandis que l'Empire allemand est proclamé le 18 janvier 1871 dans la galerie des glaces du château de Versailles.
La France perd l'Alsace et la Moselle qui deviennent Terres d'Empire (Reichsland) et doit payer une indemnité de 5 millirds de francs or. L'Empire allemand est à présent la plus grande puissance du Vieux Contient.

L'Empire

1871 : Berlin compte 870 000 habitants.

1873 : Les années qui suivent la victoire, dites de Fondation (Gründerjahre), sont une période de boom économique et de spéculation. Il s'en suivra un krach boursier entraînant une stagnation dans l'Europe entière jusqu'en 1890.

1876 : Le plan Hobrecht améliore l'hygiène publique.

1888 : 'Année des Trois Empereurs' Guillaume I décède, Frédéric III lui succède pendant 90 jours, et avènement de Guillaume II.

1890 : Bismark se retire en raison de ses profonds désaccords avec l'empereur Guillaume II. L'Allemagne se lance dans les conquêtes coloniales et se heurte aux zones d'influence françaises (Maroc) et aux intérêts britanniques, menacés par le développement de la flotte impériale sous la direction de l'amiral von Tirpitz.

1912 : Berlin compte 2 millions d'habitants.

1914 - 1918 : La mobilisation générale déclenche l'enthousiasme, mais retombe très vite lorsque le conflit commence à s'enliser. La population subit les conséquences du blocus maritime orchestré par la Royal Navy.
Après l'arrêt de l'offensive générale de Luddendorf au printemps 1918, les perspectives d'une victoire sur les alliés s'estompe. L'entrée en guerre des Etats-Unis a renversé le cours de la guerre. En Novembre 1918, les marins de la Baltique se mutinent à Kiel et sonnent le glas de l'Empire. L'armistice est signé le 11 Novembre, deux jours après l'abdication de Guillaume II qui s'exile aux Pays-Bas.

--------------------------------------------------------------------------------

Review Helpfulness: 0.5 out of 5 stars

Was this review helpful?

  • Written Aug 24, 2002
  • Send to a Friend
  • Add to your Trip Planner
  • Report Abuse

Comments

khalid_2

“Where there's a will there's a way”

Online Now

Male

Top 5,000 Travel Writer
Member Rank:
0 2 8 5 0

Have you been to Berlin?

  Share Your Travels